“50 Best” : les Oscars de la gastronomie traînent-ils des casseroles ?

1st Jun 2015 0 Comments
Cible habituelle des critiques, le hit-parade culinaire ne déroge pas à la règle en 2015. Cette fois, une pétition circulant sur Internet pointe “un classement opaque, sexiste et complaisant”.

Sans le 50 Best, les noms de l’Espagnol Ferran Adrià (chef du restaurant El Bulli) ou du Danois René Redzepi (à la tête du Noma) n’auraient sans doute jamais effleuré les oreilles du grand public. En treize ans, ce classement des « meilleures tables du monde », lancé en 2002 par le magazine anglais Restaurant, a étendu son influence au point de devenir, face à un Michelin déclinant, le nouveau sésame de la reconnaissance gastronomique et médiatique au niveau planétaire. Celui qui fait la pluie et le beau temps dans le carnet de réservation des chefs en leur offrant une visibilité inédite et une notoriété sans frontières….

(More…)

facebooktwitter

Add your Comment

Facebook IconTwitter Icon